Laissez votre avis
Nom ou pseudo :
E-mail : [P]
Ville : *
Pays :
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite : (à quoi ca sert ?)


Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 43 à 48
Page : 8
Nombre de messages : 357
le 14/01/2018 à 21:46

Je trouve cette idée géniale, j'ai fait part de ma volonté d'être incinérés dans 1 de vos cercueil
 
le 14/01/2018 à 17:18

Une très bonne idée découverte à l’innovation frugale de Metz. Contrairement à ce que me disait une dame qui contemplait le cercueil exposé en même temps que moi, je pense qu’il ne faut pas attendre qu’il soit trop tard pour planifier son départ...
merci Brigitte... et surtout, gardez votre sourire!!!
 
le 10/01/2018 à 13:18

Merci d’avoir eu l’honnêteté de publier mon avis.
Je ne doute pas de l’homologation des cercueils et qu’ils correspondent à ce que doit être un cercueil en matière de résistance, d’étanchéité etc…
La surconsommation de gaz est pour moi évidente (employé de créma) la combustion du bois comme celle du gaz produit de la chaleur nécessaire au maintien de la température du four entre 700 et 900 voir 1000°c (mêmes pour un cercueil en pin puisque le bois produit de la braise) ce qui provoque la combustion du corps or avec un cercueil en carton, le carton brule rapidement ne produit aucune braise la température du four baisse et le bruleur prend le relais beaucoup plus tôt pour maintenir celui-ci à la bonne température.
Vous avez raison le choix du cercueil en bois nécessite de séparer les résidus type visseries, agrafes et chevilles en métal du cercueil mais cela se fait souvent automatiquement en mêmes temps que l’étape obligatoire de pulvérisation des cendres.
Ensuite on ne rend que les calcius à la famille (les cendres de bois ayant brulés aussi) soit environ 2.5 à 3 litres de cendre alors que le cercueil en carton laisse en plus des calcius au moins autant de cendre de carton.
Pour conclure, je dirais que c’est un choix comme un autre, je doute énormément de l’argument de l’eco-responsabilité (pour moi s’il y a une rumeur à dénoncer c’est celle-ci) surtout que le bois est une ressource renouvelable, reste ce problème de quantité énorme de cendres qui généralement ne tient pas dans une urne classique.

Réponse de abCrémation : Bonjour,

J'aimerai mettre un point d'honneur sur la fabrication du cercueil en carton.
Nous avons remis aux experts du Ministère de la Santé les composants et je peux vous garantir que nous n'utilisons aucun produit toxique ou biocide dans cette fabrication.
Les encres sont aqueuses et les colles ou clips de fermeture sont fabriqués avec du végétal (amidon de maïs et pomme de terre) les poignées sont en coton naturel, c'est une école ADAPEI qui nous les fabriques. L'eau utilisée est recyclée. Quant aux cendres d'après la réglementation elles ne doivent pas dépasser 2% du poids du cercueil.
Tous les tests ont été réalisés avec une charge de 104 kg et le taux de cendre après 90 minutes de crémation, introduction à 750 degré est de 180.2g en poids
et en volume les cendres en fin de crémation nous sommes à 0.53l
Je pense que peut-être vous faîtes l'amalgame avec un cercueil "dit carton" en provenance de Chine qui est en placage bois et intérieur en nid d'abeille 18 mm.
Depuis 2009 je vend des urnes à 3.5l. La réglementation devrait rapidement évoluer et nous imposer à fabriquer des urnes à 5l ce que nous avons prévu très prochainement.
J'espère avoir répondu avec transparence sur vos interrogations.
Cordialement
Brigitte SABATIER
 
le 09/01/2018 à 18:05

MAGNIFIQUE IDEE
BRAVO
 
le 01/01/2018 à 11:26

Aucun intérêt, Le corps a besoin de la chaleur dégagé par la combustion du bois pour bruler (auto-combustion) or le carton brule trop vite et les bruleurs aux gaz sont donc obligé de prendre le relais (consommation de gaz augmenté).
De plus, les cendres de bois brulent intégralement pour ne laisser que les cendres de la personne crématisé (calcius) alors que le carton laisse énormément de cendre très volatiles.

Réponse de abCrémation : Bonjour Monsieur,

Je vous invite à consulter les rapports d'essai que les experts de la Norme AFNOR ont pratiqué sur le cercueil. Vous les trouverez sur le site dans "homologation"
Les rumeurs sont tenaces !! Quant au gaz sur une crémation nous n'avons pas de surconsommation, vous avez le contenu et le contenant, en tant que professionnel vous savez de quoi je parle. Y a t-il de la combustion lorsque l'on brûle un cercueil en pin de 18 mm j'en doute ! Quant au choix du chêne, cela est inacceptable aujourd'hui.

Les professionnels ne sont pas du tout à l'écoute des familles.
Le concept que je propose est une démarche écoresponsable et ce choix est une question de bon sens. Il faut évoluer et utiliser de nouveau matériau pour la crémation.
Quant à la qualité des cendres lorsqu'une personne choisie un cercueil en bois vous avez des résidus, il faut trier la visserie du cercueil etc....

On est pour ou contre ce concept mais aujourd'hui il faut arrêter d'alimenter ces rumeurs.
Cordialement
Brigitte SABATIER
 
le 26/12/2017 à 16:38

boite en carton
 
Messages : 43 à 48
Page : 8
Nombre de messages : 357
Administration du livre d'orAdministration du livre d'or